Arrivage – Blu-ray : Steelbooks Indiana Jones Quadrilogie (exclusivité Amazon)

Le catalogue blu-ray se remplit au fur et à mesure et les classiques ressortent au fil du temps. Après avoir torturé Star Wars (ne parlons pas de technique, ce n’est pas le but ici et je suis loin d’être expert!), Geoges Lucas s’attaque cette fois-ci, à la quadrilogie (et oui, il y en a 4!) Indiana Jones, tant attendue.

Amateur de Steelbook, j’ai naturellement opté pour la version Jumbo distribuée en exclusivité par Amazon. Le coffret normal semble être un peu plus harmonieux et l’intérieur plus sympa, mais bon autant avoir une version un peu plus collector :).

Mon exemplaire est malheureusement arrivé avec un  gros coup de cutter sur la tranche (bien visible, encore plus sur la photo avec flash). En dehors de ça, je suis plutôt agréablement surpris : le boitier ne semble pas trop gros, la tranche est bien intégrée (c’est généralement le plus moche sur les jumbos, et ce qu’on voit le plus souvent). C’est plutôt bien fini et sans trop de textes (en anglais, nous n’avons pas le droit à une version francisée). Indiana Jones et le titre sur la face avant sont en surimpression brillante, sur le décor mat, l’effet est agréable à l’œil! Donc plutôt content au final (je vois avec Amazon pour avoir un exemplaire sans défaut).

Steelbook Indiana Jones quadrilogie extérieur

L’intérieur est par contre vraiment pas terrible (surtout que le digibook du coffret normal a l’air pas mal). Aucune illustration, les disques sont contenus dans des attaches en plastique noir brillant pas vraiment esthétiques. C’est disques (1 disque par film + 1 disques de suppléments) sont identiques avec juste l’inscription du titre au centre pour les distinguer.

Au final, il vaut quand même que l’extérieur plus que l’intérieur que l’inverse (l’idéal étant que les 2 nous plaisent :p )

Steelbook Indiana Jones quadrilogie intérieur

Partager :

Arrivage – Blu-ray : Steelbook Cowboys & Aliens / The Thing (2011) / Drive

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas repris les arrivages. Je ne vais pas revenir sur les nombreux articles achetés pendant les soldes, mais je vais essayer de refaire des billets plus régulièrement (comme je le dis à chaque fois…). De plus, n’ayant plus trop de problème de stockage d’image, je vais faire des photos individuelles pour nos protections préférées, et non plus des « photos de groupe ».

On commence par Cowboys & Aliens (Cowboys & Envahisseurs chez nous). J’avais attendu un peu pour savoir si une version allait arriver en Françe, en vain. J’ai hésité un peu trop longtemps et les stocks chez HMV ont été vidés avant que je ne me décide. J’ai commandé chez un vendeur tier d’Amazon.de, pour un prix un peu plus élevé mais encore raisonnable. Ce n’est finalement pas plus mal, l’emballage est bien plus professionnel qu’HMV pour un objet aussi fragile (ce n’est pas bien dur…). Au programme : embossage du titre et des rebords.

Steelbook Cowboys vs Aliens exterieur

Steelbook Cowboys vs Aliens interieur

Ensuite, The Thing (2011), le steelbook étant disponible dans plusieurs échoppes, j’avais bon espoir de le recevoir d’Amazon (et économiser 5€ au passage), bingo! Pas d’inscription à part le titre, un embossage inversé (qui rentre dans le boitier), seul bémol au menu : pas d’artwork interne.

Steelbook The thing exterieur

On finit avec Drive, version française de chez Wildside, et là on peut dire que c’est pas un steelbook qui fait rêver, il ne s’agit pas d’un stickerbook, malgré les bandes métalliques sur les bords (mais pourquoi…….?), informations techniques imprimées à la manière des steelbooks TF1 Vidéo, alors que la tendance est plutôt aucune indication et un leaflet séparé, comme les 2 exemples plus haut. Et au passage, un petit coup de gueule sur le contenu (alors que je me contente généralement de commenter le packaging) : la présence d’une pub au lancement du disque, une vraie pub (pour Europe 1), même pas une bande annonce, je me demande si on va pas bientôt arriver à une coupure au milieu du film… Et en plus une publicité (pour RMC) sur un flyer… Je veux bien qu’un éditeur français n’a pas autant de marge mais bon, c’est pas ça qui nous donner envie de consommer du « produire français » pour rester dans l’actualité.

Steelbook Drive exterieur

Steelbook Drive interieur

Partager :