Salon : salon post-travaux

Comme dit dans le précédent billet, les vacances sont finies. Voila qui permet de faire un petit point sur l’avancement global, une fois tout rangé. Les peintures des murs (lin et taupe) en ont profité pour être repeints, afin de recouvrir les cicatrices des différents travaux.

Salon : apercu

Toute la partie haute du coffrage principal a été faite concernant le « gros œuvre ». Il me reste à faire l’habillage du dessous et la crédence. Le câble de l’écran sera bien entendu intégré, mais il faut bien profiter un peu de l’installation en attendant…

Salon : Coffrage avant

Une vue « aérienne » de la corniche avant. Par contre, le rendu de la photo est horrible, le flash près du plafond faisant vraiment trop ressortir les traces de peinture, beaucoup moins marquées en lumière naturelle, pour ne pas dire invisibles si on ne fait pas attention.

Salon : Corniche avant

La corniche latérale finie, avec les spots Philips intégrés. Je n’ai malheureusement pas pu les tester, l’électricité étant encore à faire, ce que je ferai d’ici Octobre, date de la suite des travaux probable.

Salon : corniche latérale

Le passe-câble avec tout son coffrage fini. Il reste quelques finition à faire avec l’enduit, que je ferai lorsque le raccord avec la corniche arrière sera fait. Mais avec une première couche grossière, le résultat est déjà bien et fait plus que l’illusion de loin.

Salon : passe-cables

On finit sur l’état actuel de la corniche arrière qui sera le gros du prochain chantier. Cela permet néanmoins de faire passer le câble HDMI et l’alimentation du HD350, évitant ainsi les câbles tombant dans le dos du canapé.

Salon : corniche arrière

On finit avec quelques photos, écran descendu et vidéoprojecteur allumé. Bonne surprise au passage, le fait de faire passer les câbles par la corniche soulage le projecteur (moins de poids sur ce dernier) et au final le poids est assez équilibré sur le support. L’image n’est plus penchée comme auparavant. Plus besoin de plancher sur un support/coffrage pour rééquilibrer le tout : je pense laisser le vidéoprojecteur tel qu’il est, afin de ne pas trop surcharger la pièce, le JVC suspendu au plafond reste assez léger à l’oeil (surtout par rapport à son volume) et élégant.

Salon : apercu (vidéoprojecteur)

Salon : coffrage central (vidéoprojecteur)

Salon : corniche avant (vidéoprojecteur)

Forums de discutions :

Partager :

Installation du videoprojecteur et de l’écran

Un petit moment que je n’avais pas donné de nouvelle concernant ma petite installation. L’écran et le vidéoprojecteur ont été montés la semaine dernière, lorsque j’ai reçu mon câble HDMI Real Cable Forest de 12m (taille bâtarde impossible à trouver dans le commerce…). Un petit aperçu de l’avant, une fois l’écran descendu.

Installation videoprojecteur

Le vidéoprojecteur a été fixé au plafond, non sans mal,avec le support Vogel’s PPC200. J’ai eu un énorme soucis pour trouver le centre de gravité du vidéoprojecteur. J’ai réussi à avoir une position correcte mais pas parfaite, il est encore un peu penché (visible sur la projection, plus bas). Il est bien possible de décaler un peu l’appareil sur ses fixations, mais avec le poids et l’encombrement de la bête, ce n’est pas évident. J’ai du changer 2-3 fois la place des fixations avant de trouver un compromis, mais c’est loin d’être parfait, je me penche (sans jeu de mot) sur le sujet. Je n’ai pas non plus trouvé d’option sur le vidéoprojecteur pour faire une rotation de l’image. Par contre, pour la mise au point, le zoom, le décalage et la correction du trapèze, la motorisation est vraiment appréciable : régler le tout assis sur le canapé et non pas débout sur la pointe des pieds.

JVC DLA-HD350

Les prochains travaux sont un support pour rééquilibrer le tout et un passe-câble en hauteur. En effet, les câbles qui tombent directement dans le vide derrière le canapé, n’est pas très glamour et fait vraiment bazar. De même pour l’alimentation et la commande pour l’écran qui seront intégrés dans le coffrage plus tard.

JVC DLA-HD350 + Vogel's PPC 200

Entre le téléviseur et l’écran de vidéoprojection, j’ai laissé un espace d’une dizaine de centimètres, la descente se faire sans soucis. L’écran ne fait pas trop de bruit lorsqu’il monte ou descend. J’ai juste un petit soucis avec la butée basse, j’ai contacté sinelux pour quelques précisions.

Distance entre l'écran et le téléviseur

Pour vous donnez une idée de la différence entre un téléviseur et un vidéoprojecteur, voilà 2 photos prises à la même position, d’un screenshot d’Avatar (Blu-Ray). La première est sur ma Sony de 46″.

Avatar (téléviseur)

Et voici la même capture, sur le vidéoprojecteur. La différence est assez notable :p. L’image est bien penchée (mais pas la photo :o). Mais j’ai l’impression que la photo amplifie cette sensation de penché, en séance, je n’ai pas ressenti de gêne en particulier.

Avatar (videoprojecteur)

Tout cela pour dire que depuis 1 semaine, mes soirées sont transformées en séances de cinéma pour mon plus grand plaisir. Si vous avez l’espace/le budget nécessaire pour passer à la vidéoprojection et que vous êtes cinéphiles avertis, n’hésitez pas à sauter le pas, ca en vaut le coup.

Forums de discutions :

Partager :

Salon : Arrivée du vidéoprojecteur : JVC DLA-HD350

Mardi, j’ai profité de ma dernière journée de congés (hélas), pour aller faire des essais afin de sélectionner quel vidéoprojecteur allait trôner (enfin être caché) dans mon salon.

J’avais dans ma short-list : les Sony HW15 ou HW20 (SRXD) , le JVC DLA-HD350 (DILA) et le Mitsubishi HC7000 (TriLCD – que j’avais déjà visionné auparavant). Il est vrai que le visionnage en magasin ne peut pas se faire une idée précise du potentiel maximal des appareils, mais il permet au moins de voir de quoi ils sont capables. Autant le dire tout de suite, les 3 sont à la hauteur de leur réputation et n’importe lequel m’aurait convenu sans aucun soucis. Le choix c’est fait sur quelques petits détails.

Au niveau image, je sais pas si c’était du à la calibration en magasin, mais le JVC écrasait ces 2 concurrents (HW15 et HC7000) en terme de contraste, les couleurs ressortaient bien plus et on était plus dans l’image. Les autres n’étaient vraiment pas mauvais mais en switchant de l’un à l’autre, la différence était bien visible en faveur du JVC. De même sur une scène en noir et blanc (scène d’introduction de Casino Royale), l’image était vraiment en faveur du JVC avec des noirs bien profonds. Niveau fluidité, je n’ai rien remarqué de spécial sur les 3 modèles, juste un petit ressenti bizarre sur les plans rapides avec le Mitsubishi.

Sur les « à côté », le JVC aussi s’est distingué à mon sens : le visionnage s’est fait sans système sonore, le JVC était bien plus silencieux que ses comparses. Petit plus aussi, il est entièrement motorisé et possède un protège-objectif motorisé qui s’ouvre à chaque démarrage et se ferme à l’extinction.

Restait le prix, qui est certes plus élevé que les 2 autres mais au final son prix a quand même bien chuté depuis l’introduction de la nouvelle gamme JVC, ce qu’il le faisait rentrer dans les choix possibles au niveau budget. J’ai estimé que le surcout était justifié, d’autant plus qu’une lampe de rechange était donnée à l’achat. Je suis donc reparti avec un des dernier 350 et j’ai vraiment hâte que mon écran arrive…

JVC DLA-HD350

Forums de discutions :

Partager :