Nouvelle année et nouvelle adresse

Première chose : Bonne année, avec le plein de bonnes choses qui va avec et au moins autant de plaisirs vidéo-ludiques qu’en 2011.

Ensuite, les plus curieux ont peut-être vu que depuis quelques temps, les images n’étaient plus hébergées sur FlickR, arrivant à mon quota de photos gratuites, mais sur le domaine www.delphes-at-home.net. Et bien, ca y est! J’ai effectué la migration complète du blog sur mon nouvel hébergeur (le célèbre hébergeur français : OVH) et acquis un nom de domaine qui normalement doit être plus simple à retenir.

Donc pour les utilisateurs de flux RSS, pensez à mettre vos agrégateurs à jour : http://www.delphes-at-home.net/feed/, pour les autres, il faut vous y mettre! Mais il vous reste vos favoris et les pages Facebook ou Twitter qui notifient automatiques des nouveaux billets. L’ancien blog reste visible en consultation (avec un thème qui incitera à partir sur la nouvelle URL), mais plus aucune action ne devrait être apportée.

J’ai normalement essayé de basculer entièrement les images de FlickR et j’ai fait un passage rapide sur les liens, cela devrait fonctionner normalement, mais si jamais vous rencontrez certains problèmes, n’hésitez pas à me les signaler : ma migration était assez artisanale. J’en ai aussi profité pour mettre tout à jour et installer un plug-in anti-spam, en espérant que ça soit efficace.

Partager :

Site maintenance – Mise à jour WordPress

Petite mise à jour de WordPress qui passe en version 3.0.2, principalement des fix de sécurité.

Si vous avez un blog sur WordPress, pensez à aller faire un tour dans le tableau de bord.

Partager :

Socialize me

Petite mise à jour du blog et création d’ « à côté » :

Afin de permettre une meilleure visibilité du blog, en plus du flux RSS, qui est, à mon goût, la meilleure manière de suivre l’actualité d’un site (c’est son but), j’ai créé des espaces sur les 2 gros sites sociaux émergents, ces derniers ayant leurs adeptes :

une page Facebook

une page Twitter

N’hésitez pas.

Côté blog en lui-même, j’ai installé quelques extensions :

  • Wordbooker : qui se chargera automatiquement de mettre à jour mon profil Facebook ainsi que la page citée plus haut (la synchronisation Twitter se fera avec l’outil Facebook).
  • Google Analytics for WordPress : Intègre le code qui récupère les informations pour faire des rapports à l’aide de Google Analytics.
  • Simple Tags : permet une gestion des tags avec une multitude d’options.
  • Subscribe To Comments : ajoute une fonction sympathique : être averti par mail quand un commentaire est posté sur un billet que l’on suit.
  • Google XML Sitemaps : permet de créer une sitemap pour que les moteurs de recherche puissent référencer plus facilement le site.
  • Quotes Collection : permet de gérer d’afficher aléatoirement des citations, il faut juste que je les notes quand j’en repère maintenant!

J’ai également installé le pack de langue ‘Français’, il reste quelques traces d’anglais, qui sont écrite en dur dans le code du thème que j’utilise actuellement, mais le thème personnalisé arrivera dans quelques temps, je travaille dessus, mais je manque un peu de temps en ce moment.

Edit : Finalement le lien Facebook > Twitter n’a pas l’air de fonctionner avec les notifications provenant des applications, donc j’ai installé rapidement WP to Twitter pour que WordPress publie tout comme un grand.

Partager :

Commençons par les fondations : WordPress vs DotClear, choix de l’hébergeur…

Comme promis, voilà les étapes préliminaires que j’ai traversées, avant l’écriture du premier message.

Il s’agit d’un post technique (mais pas trop), pas forcément très intéressant, donc à moins que vous soyez intéressés par la création de votre blog prochainement, je ne vous blâmerai point si vous veniez à ne pas en lire l’intégralité.

Sélection du CMS

Installation de l’environnement de test

La première étape a été la sélection du CMS qui allait être le moteur du site, me laissant la rédaction de billet comme tâche principale, et moins de gestion technique (mais pas totalement, histoire de personnaliser le site et ainsi le démarquer un minimum, ce qui ne se voit pas au moment de l’écriture de ce billet, mais cela viendra). Pour cela, j’avais besoin d’un petit environnement de développement où je pourrai installer et tester différents CMS. Les pré requis : serveur HTTP (Apache), PHP et MySql, le trio classique pour un site personnel. Ayant utilisé EasyPHP dans ma jeunesse, je réinstalle tout ça, avec autant de facilité que dans mes souvenirs. Pour vous évitez quelques soucis si vous êtes amené à l’utiliser sous Windows 7, pensez juste à donner les droits d’exécution administrateur au répertoire d’installation, sinon le service MySQL ne pourra pas démarrer.

Les prétendants

J’ai limité mon choix aux 2 CMS majeurs spécialisés dans les blogs, que j’avais déjà testés par curiosité dans des versions préhistoriques lors de l’émergence du phénomène des blogs.

Wordpress

Pour moi, l’acteur le plus important dans ce secteur, s’appuyant sur une communauté énorme. Mais j’avais le sentiment d’usine à gaz et le code généré n’était pas des plus reluisant.

DotClear

Il s’agit du challenger historique de WordPress, qui avait la connotation « l’indé avec du talent, qui n’a peur de rien et qui s’attaque à un major ». Bien plus léger et plus simpliste, mais pas moins efficace.

Le duel

Faisons table rase de ces préjugés et faisons un bilan, que j’estime objectif, bien que je n’ai pas exploré très en profondeur ces 2 outils.

  • Installation : Nul – Sur les 2 applications, l’installation est guidée au maximum, même plus besoin modifier un fichier de configuration, un assistant se charge de vous guider et de tout configurer sans soucis. Une grosse amélioration de ce côté là.
  • Dashboard / Tableau de bord : DotClear – Avis assez personnel, les 2 sont vraiment bien faits mais je trouve celui de DotClear plus clair et la navigation se fait plus rapidement, là où dans WordPress, il faut naviguer dans des sous-menus pour trouver les options, mais cela reste intuitif. Par contre, je trouve l’éditeur de WordPress vraiment sympatique, avec pas mal d’options et permettant de switcher en mode WYSIWYG et en mode code.
  • Plug-in / Extension / Thème : WordPress – J’ai regroupé ces sujets car cela donne une idée de la communauté qu’il y a derrière chacun des protagonistes. Et de ce côté là, aucun doute, WordPress est loin devant, la communauté étant immense, on trouve vraiment de tout. DotClear ne démérite pas, la communauté n’est pas morte mais ne joue pas dans la même cour que WordPress. L’avantage est qu’il y a moins de tri à faire car moins de choix.
  • Personnalisation : WordPress – En exceptant les thèmes qui permet de changer l’aspect global du site, WordPress permet de modifier directement les différentes parties du site à partir du tableau de bord, alors que pour DotClear, j’ai l’impression qu’il faut mettre la main dans le cambouis et modifier directement les sources du thème, chose qui doit malgré tout être la bonne solution.
  • Code : Nul – Au niveau du code généré, là aussi, grosse évolution par rapport à mes souvenirs, les 2 sont bien organisés et valides aux dernières spécifications (HTML et CSS) du W3C.
  • Référencement : Nul – Quand on parle de site web, on parle souvent de fréquentation et donc de SEO. N’ayant pas d’énorme prétention en la matière, je n’ai pas trop poussé, mais étant donné le code généré et la notoriété des 2 outils, je pense que les moteurs de recherche doivent bien les intégrer.

Pour conclure, j’ai finalement opté pour WordPress principalement à cause de sa communauté, mais les 2 outils sont arrivés à maturité, bien loin du souvenir que j’avais des versions testées précédemment. N’importe qui souhaitant monter un blog, même sans avoir de notion technique avancée, trouvera son bonheur dans ces outils et arrivera à faire quelque chose de très convaincant. En étant un peu curieux, la personnalisation ne devrait pas poser de problème non plus.

Sélection de l’hébergeur

Une fois le choix du CMS fait, il fallait trouver un hébergeur pour installer tout ça. Pour le moment, je n’ai pas envie d’avoir un serveur dédié chez moi. De plus, je n’avais pas l’intention d’utiliser le service d’hébergement de blog de WordPress, je voulais avoir accès à la base de données et aux fichiers sources. N’ayant plus d’hébergement chez Free (mon précédent site était chez eux) et l’expérience n’ayant pas été terrible, je suis parti à la recherche d’un hébergeur gratuit ayant les mêmes pré requis que l’environnement décrit plus haut.

Une recherche rapide m’a fait tomber sur Webou (un peu de pub ne fait pas mal). Hébergeur gratuit (mais disposant d’une offre payante), sans pub, offrant un espace, avec PHP et MySQL de disponible, tableau d’administration, redirection de mail, accès FTP… Bref tout l’essentiel pour un site. Malgré une procédure un peu longue d’une demande d’hébergement, le service a l’air de qualité, les options niveau PHP n’ont pas l’air bridées à l’extrême comme à l’accoutumée. Espérons que çela dure et qu’il n’y ai pas d’événement extérieur qui vienne modifier ce système.

Si des questions vous viennent à l’esprit, n’hésitez pas à poster un commentaire.

Partager :

Hello world!

Bonjour à tous,

Suite à quelques réflexions, j’ai décidé de me lancer dans l’écriture d’un blog. Etrange idée me direz-vous? En effet, je n’ai moi-même pas trop d’idée concernant ma motivation dans cette démarche.

L’idée initiale

Au départ, je voulais simplement créer un petit site personnel pour faire suivre l’avancement de mes travaux, essentiellement la conception/réalisation de mon salon, avec un intégration home-cinéma, si possible WAF (les initiés de la hifi/HC ont forcément déjà rencontré le terme, pour les autres une recherche s’impose).

Plutôt que de s’ennuyer à faire un site 1.0 ou s’embêter à programmer quelque chose à la va-vite, autant utiliser un CMS typé blog tout fait, vu l’engouement de ce type de site, il doit bien y avoir des projets aboutis. Je ferai un billet prochainement expliquant rapidement la mise en place de tout le système ainsi que les choix que j’ai effectués.

Le contenu

Au fur et à mesure de ce petit cheminement, je me suis posé la question, pourquoi donc limiter ce futur site à sa tâche initiale? Au final, tant qu’à monter un blog autant en faire un vrai, en proposant mon avis (personnel et non universel, je suis évidement ouvert à toute critique) sur des sujets divers et variés. Dans un premier temps, je pense quand même rester assez centré sur tout ce qui est loisirs numériques, c’est à dire :

  • Installation HC/Hifi (le but initial)
  • Avis, voir test de films/séries (essentiellement Blu-Ray)
  • La même chose en jeux vidéos (j’ai un passif ‘gamer’ assez important, bien que je me guérisse un peu)
  • Tout ce qui touche au web (un sujet que je suis particulièrement)
  • Et sans doutes très bientôt, un peu de photographie, l’achat d’un Reflex me démangeant de plus en plus, mais vous le saurez en temps et en heure.

Le contenu n’est bien évidement pas figé, la philosophie des blogs amenant bien souvent ces derniers à dévier souvent de leurs sujets initiaux, mais ce n’est pas un mal en soi.

Le suivi

Le blog n’a pas vocation à devenir un site de renommée mondiale (mais on ne sait jamais), mais essentiellement pour m’exprimer sur des sujets variés auprès de certaines personnes que je connais, les inconnus qui se seraient perdus peuvent bien entendu me suivre si l’envie leur en venait.

Il ne faut pas donc s’attendre à des mises à jour heure par heure, ni même quotidienne, j’ai d’autres activités et le temps libre se fait toujours désirer.

Le fin mot de l’histoire

Pour conclure, un nouveau blog perdu dans l’immensité du web, qui je l’espère, continuera tranquillement son petit chemin. En espérant ne pas vous avoir perdu dès le départ.

Partager :