Salon : arrivée d’un canapé et des pieds d’enceintes

Une petite maladie et les beaux jours arrivant, l’installation n’avance pas beaucoup (même pas du tout en fait). En l’état actuel, tout est quand même fonctionnel et je profite au maximum avant le désordre certain si je me lance dans les finitions esthétiques (qui sont prévues début juin, lors de mes prochaines vacances posées, stay tuned).

Une petite évolution depuis le dernier post : l’arrivée de pied Norstone Stylum III (ceux de 80cm de hauteur donc) en finition argent. Je cherchais quelque chose de plus original pour porter mes Dufy (on les voit partout ces pieds…), mais le prix très accessible et l’amas de cartons servant anciennement de support ont eu raison de ma patience.

Norstone Stylium 3

Quand même content de mon achat (d’occasion), ils font moins lourds que je ne pensais et la finition est bonne.

Norstone Stylium 3 installés

Et plus récemment (ce matin), une nouvelle livraison, plus imposante, a eu lieu : mon deuxième canapé pour le coin salon, qui porte le petit nom de « Open it ». Toujours Roche Bobois et et toujours dans un cuir bicolore gris clair afin d’harmoniser la pièce, il s’agit cette fois-ci d’un convertible. Bien que plus massif que le Synopsis, le côté aérien de ce dernier diminue grandement le coté massif que je trouvais à tous les autres canapé-lits et m’a convaincu.

Roche-Bobois Openit

Roche-Bobois Openit

Forums de discutions :

Partager :

Installation du videoprojecteur et de l’écran

Un petit moment que je n’avais pas donné de nouvelle concernant ma petite installation. L’écran et le vidéoprojecteur ont été montés la semaine dernière, lorsque j’ai reçu mon câble HDMI Real Cable Forest de 12m (taille bâtarde impossible à trouver dans le commerce…). Un petit aperçu de l’avant, une fois l’écran descendu.

Installation videoprojecteur

Le vidéoprojecteur a été fixé au plafond, non sans mal,avec le support Vogel’s PPC200. J’ai eu un énorme soucis pour trouver le centre de gravité du vidéoprojecteur. J’ai réussi à avoir une position correcte mais pas parfaite, il est encore un peu penché (visible sur la projection, plus bas). Il est bien possible de décaler un peu l’appareil sur ses fixations, mais avec le poids et l’encombrement de la bête, ce n’est pas évident. J’ai du changer 2-3 fois la place des fixations avant de trouver un compromis, mais c’est loin d’être parfait, je me penche (sans jeu de mot) sur le sujet. Je n’ai pas non plus trouvé d’option sur le vidéoprojecteur pour faire une rotation de l’image. Par contre, pour la mise au point, le zoom, le décalage et la correction du trapèze, la motorisation est vraiment appréciable : régler le tout assis sur le canapé et non pas débout sur la pointe des pieds.

JVC DLA-HD350

Les prochains travaux sont un support pour rééquilibrer le tout et un passe-câble en hauteur. En effet, les câbles qui tombent directement dans le vide derrière le canapé, n’est pas très glamour et fait vraiment bazar. De même pour l’alimentation et la commande pour l’écran qui seront intégrés dans le coffrage plus tard.

JVC DLA-HD350 + Vogel's PPC 200

Entre le téléviseur et l’écran de vidéoprojection, j’ai laissé un espace d’une dizaine de centimètres, la descente se faire sans soucis. L’écran ne fait pas trop de bruit lorsqu’il monte ou descend. J’ai juste un petit soucis avec la butée basse, j’ai contacté sinelux pour quelques précisions.

Distance entre l'écran et le téléviseur

Pour vous donnez une idée de la différence entre un téléviseur et un vidéoprojecteur, voilà 2 photos prises à la même position, d’un screenshot d’Avatar (Blu-Ray). La première est sur ma Sony de 46″.

Avatar (téléviseur)

Et voici la même capture, sur le vidéoprojecteur. La différence est assez notable :p. L’image est bien penchée (mais pas la photo :o). Mais j’ai l’impression que la photo amplifie cette sensation de penché, en séance, je n’ai pas ressenti de gêne en particulier.

Avatar (videoprojecteur)

Tout cela pour dire que depuis 1 semaine, mes soirées sont transformées en séances de cinéma pour mon plus grand plaisir. Si vous avez l’espace/le budget nécessaire pour passer à la vidéoprojection et que vous êtes cinéphiles avertis, n’hésitez pas à sauter le pas, ca en vaut le coup.

Forums de discutions :

Partager :

Salon : Montage du mur TV

Ce Week-end, je me suis donc lancé dans la réalisation du mur supportant le téléviseur.

Voici ce qui me servait de plan et que je n’arriverai sans doutes pas à relire d’ici quelques jours :

Salon : Plan

Et voici le résultat obtenu dimanche soir :

Salon : résultat final

C’est conforme à ce que j’attendais et ca rentre pile poil comme prévu, j’aime quand un plan se déroule sans accroc! Il y a juste quelques coins sur la planche de medium en bas qui ont souffert mais rien de bien important, d’autant plus quelle sera normalement cachée par le haut du meuble bas.
Reprenons tout depuis le début.

Salon : matériaux mur télé

Samedi après midi, quelques achats nécessaires chez Merlin le roi : des tasseaux de sapins 32×32 premier prix, de la laine de roche et des goulottes 20*75 pour pouvoir faire passer les câbles facilement. Les 3 panneaux de médium de 15mm (non présents sur la photo) ont été découpés par leur atelier : 150*60. Coût total : un peu moins de 100€.

Salon : Installation des tasseaux porteurs

Salon : Fixation tasseaux

Installation des tasseaux « porteurs » sur le mur. 3 points de fixations par tasseaux, cheville Molly m5 au mur : ca bougera pas!

Salon : Installation des goulottes

Installation des goulottes au mur : les deux sur la partie gauche serviront pour les câbles destinés à l’arrière de la pièce, celle du centre (faite avec tous les restes des découpes) toute la connectique pour le téléviseur, celle de droite pour plus tard si je tire une deuxième ligne électrique. On remarque un autre tasseau au centre qui servira à fixer le support mural : le Vogel’s EFW 8325, orientable à 45°.

Salon : Installation de la laine de roche

Installation de la laine de roche dont l’utilité est uniquement de combler les vides. Petit tasseau supplémentaire pour « fermer » la sortie des câbles du téléviseur.

Salon : Usinage du premier paneau

Quelques modifications apportées au premier panneau bas : récupération des chutes de tasseaux pour fermer le bas de l’ensemble (où il y a de la laine de roche) et découpe à la scie sauteuse du bas de l’ouverture pour les câbles. On remarque beaucoup de sciure due à la découpe, je vous laisse imaginer l’état de l’appartement à la fin (heureusement vidé au maximum).

Salon : Installation des panneaux de MDF

Résultat après les 3 panneaux de medium posés : chaque panneau est fixé aux tasseaux par 10 vis, avant-trous fraisés de la même manière que les tasseaux afin d’utiliser de la pâte à bois pour obtenir une surface plane.

La prochaine étape est la pose de l’écran. Je continue de faire un peu de R&D pour le coffrage et le meuble bas.

Forums de discutions :

Partager :

Salon : Arrivée de l’écran et de la télécommande Harmony

Timing parfait pour monter le tout ce week-end, j’ai réceptionne mon écran Sinelux, modèle B, écran 16/9 motorisé de 244*190, la surface visible est de 236*133, soit une diagonale de 2.70m (107″). Commandé par radio-fréquence, j’ai rajouté un trigger à la commande. Il ne s’agit pas d’un câble jack habituel mais un émetteur RF que l’on met sur l’appareil qui envoie le signal, plus pratique lors que l’écran est éloigné de cet appareil (le VP généralement).

Juste un petit bémol sur la logistique, l’envoi a été assez rapide : commande le 30/12 en soirée et expédition le 07/01, mais aucune notification de l’envoi. Mais le soucis vient surtout du transporteur, qui n’avait soit disant pas toutes les informations et qui ne m’a pas contacté. Après un mail à Sinelux, réponse dans l’heure, j’ai récupéré le nom du transporteur (Sernam) et le numéro de colis. Tout s’est résolu et  l’ensemble est arrivé d’Allemagne sans aucune casse, packaging nickel bien protégé et sans vide. Sinelux n’a pas faillit à sa réputation.

Emballage Ecran Sinelux

Emballage Ecran Sinelux

Ecran Sinelux modèle B 244*190

Ecran Sinelux modèle B 244*190

L’autre colis arrivé aujourd’hui provient directement de Logitech. Profitant d’une double promotion, j’en ai profité pour sauter le pas et effectuer l’achat de ma télécommande universelle : l’Harmony 900. Modèle haut de gamme de la série Harmony, cette télécommande universel est RF (contrairement à la majorité des télécommandes universelles qui sont infrarouges), mais livré avec quelques blasteurs permettant d’envoyer des signaux IR. Elle est dotée de petits raffinements : écran couleur tactile, batterie lithium, dock de rechargement…

A cette télécommande, j’en ai profité pour prendre l’adaptateur PS3 qui était à moitié prix pour un achat groupé avec l’harmony 900. Le tout avec une réduction de la facture de 40% grâce un code glané par un gentil forumeur du Grand Forum, qui ramène l’ensemble à un prix imbattable.

Logitech Harmony 900 + Adaptateur PS3

Logitech Harmony 900 + Adaptateur PS3

Harmony 900 et les télécommandes qu'elle remplace

Harmony 900 et les télécommandes qu'elle remplace

Montage de l’écran ce week-end et configuration de la télécommande un soir de la semaine prochaine.

Forums de discutions :

Partager :

Salon : Arrivée du vidéoprojecteur : JVC DLA-HD350

Mardi, j’ai profité de ma dernière journée de congés (hélas), pour aller faire des essais afin de sélectionner quel vidéoprojecteur allait trôner (enfin être caché) dans mon salon.

J’avais dans ma short-list : les Sony HW15 ou HW20 (SRXD) , le JVC DLA-HD350 (DILA) et le Mitsubishi HC7000 (TriLCD – que j’avais déjà visionné auparavant). Il est vrai que le visionnage en magasin ne peut pas se faire une idée précise du potentiel maximal des appareils, mais il permet au moins de voir de quoi ils sont capables. Autant le dire tout de suite, les 3 sont à la hauteur de leur réputation et n’importe lequel m’aurait convenu sans aucun soucis. Le choix c’est fait sur quelques petits détails.

Au niveau image, je sais pas si c’était du à la calibration en magasin, mais le JVC écrasait ces 2 concurrents (HW15 et HC7000) en terme de contraste, les couleurs ressortaient bien plus et on était plus dans l’image. Les autres n’étaient vraiment pas mauvais mais en switchant de l’un à l’autre, la différence était bien visible en faveur du JVC. De même sur une scène en noir et blanc (scène d’introduction de Casino Royale), l’image était vraiment en faveur du JVC avec des noirs bien profonds. Niveau fluidité, je n’ai rien remarqué de spécial sur les 3 modèles, juste un petit ressenti bizarre sur les plans rapides avec le Mitsubishi.

Sur les « à côté », le JVC aussi s’est distingué à mon sens : le visionnage s’est fait sans système sonore, le JVC était bien plus silencieux que ses comparses. Petit plus aussi, il est entièrement motorisé et possède un protège-objectif motorisé qui s’ouvre à chaque démarrage et se ferme à l’extinction.

Restait le prix, qui est certes plus élevé que les 2 autres mais au final son prix a quand même bien chuté depuis l’introduction de la nouvelle gamme JVC, ce qu’il le faisait rentrer dans les choix possibles au niveau budget. J’ai estimé que le surcout était justifié, d’autant plus qu’une lampe de rechange était donnée à l’achat. Je suis donc reparti avec un des dernier 350 et j’ai vraiment hâte que mon écran arrive…

JVC DLA-HD350

Forums de discutions :

Partager :

Le début de l’aventure

Introduction

Depuis quelques années, amateur de films, j’ai fait évoluer mon matériel au fur et à mesure des années. Me voici donc sur le point de passer à la vidéoprojection, étape finale (avant une prochaine révolution) dans le rapprochement avec le cinéma. Installé dans un petit appartement parisien, je n’ai malheureusement pas la possibilité de me faire une salle dédiée comme on en voit beaucoup dans le secteur. Peut-être (sans doutes?) dans mon prochain logement. L’enjeu est donc d’intégrer le nécessaire dans mon salon, mais en conservant quand même sa vocation première : ca sera un salon orienté home-cinema, mais cela restera un salon. L’intégration devra se faire de manière la plus discrète possible, WAF compatible, comme on dit. Pour cela, fixer l’écran au mur, cacher au maximum les câbles / équipements, achat d’une télécommande Harmony…

L’espace de 26m² devra contenir :

  • Intégration d’un Home-cinema, un écran LCD de 46 (ou plus), d’un vidéo projecteur et de son écran
  • 2 canapés (dont 1 canapé-lit pour accueillir des amis)
  • Un espace salle à manger
  • Un espace bureau

Mon inspiration vient de l’installation (assez célèbre) d’un dénommé Franky.rds, postée sur HCFR. Ca ne sera pas une copie à l’identique, à cause de ma pièce et de quelques aménagements que je souhaite effectuer, mais la ressemblance sautera forcément aux yeux, mais son installation est tellement splendide qu’elle mérite d’être répliquée (je ne suis pas le premier et sans doutes pas le dernier). L’ensemble sera de style contemporain, très minimaliste, beaucoup d’éclairages indirects. Pour les murs, les tonalités seront le lin sur la plupart des murs et du taupe sur la partie écran, les éléments varieront entre le gris clair et l’anthracite, rien de bien flashy mais plutôt archi-sobre.

Le matériel

A l’heure actuelle :

Image

  • Téléviseur : Sony 46NX700
  • Vidéoprojecteur : J’hésite entre un HW15 et un JVC350, qui sont tous les 2 en fin de vie « commerciale »
  • Ecran : Sinelux de 2m40 de base commandé
  • Sources : Playstation 3 et Xbox360 (et une Wii qui est dans un carton), essentiellement des médias HD, Blu-Ray et jeux.

Son

  • Amplificateur : Yamaha RV-X2065
  • Enceintes : Davis Acoustics Vinci2 (frontales), MV (centrale), Duffy (surround)

Le projet

Commençons par le plus important, car le reste du projet en dépendra : l’agencement. Les images ont été réalisées avec Google Sketchup, les modèles utilisés ne sont pas trop représentatifs des meubles (actuels et à venir), il s’agit pour le moment juste de représenter l’espace

Voila ma pièce et comment je l’ai agencé pour le moment :

Home-cinema : Piece et agencement

Agencement

Home-cinema : Piece et agencement (perspective)

Vue du dessus en perspective

 

Ce n’est peut être pas optimal mais j’ai du faire pas mal de compromis pour arriver à tout faire rentrer et à garder des espaces convenables pour toutes les fonctionnalités de la pièce.

Des petits compléments à ce qu’on ne voit pas sur la photo :

  • Le bas (derrière le canapé et le bureau) est constitué d’une baie vitrée sur toute la longueur.
  • A droite des étagères (en bas à gauche), il y a une petite fenêtre.
  • La pièce à droite du bureau est la cuisine.
  • Le pan du mur qui sépare l’entrée (en haut à droite) et la partie salon est un placard qui s’ouvre vers l’entrée (pour les vêtements).

L’explication des choix :

L’espace salon

L’espace a été assez facile à définir, voulant au minimum une base de vidéoprojection de 2m (+ environs 60cm pour les enceintes, pas de toile transonore), avec un recul suffisant, il n’y avait pas 25 endroits possibles. Cette configuration me permet d’avoir une base de 2m40 avec un recul de 4m50 environ, ce qui est déjà pas mal. J’ai choisi cette orientation plutôt que l’inverse (écran /toile dos à la baie vitrée) car je souhaitais accrocher mon téléviseur au mur, bien plus esthétique que sur pied et qui permet de camoufler plus facilement les câbles. L’écran de projection est motorisé et viendra se placer devant l’écran de télévision pour un visionnage.

Home-cinema : Vue téléviseur

Vue du la télévision

Home-cinema : Vue canapé

Vue du canapé

 

L’espace salle à manger

Assez rapide aussi, j’ai souhaité garder une proximité avec la cuisine. La table semble assez mal placée : en position assise, les chaises de chaque côté empiètent sur la partie salon et sur le passage entrée / coin nuit, la proximité avec le bureau n’est pas terrible non. Mais je pars du postulat que l’ensemble des personnes présentes au même moment effectueront la même chose : soit tout le monde mange/joue sur la table à manger, soit tout le monde est en mode discutions dans le coin salon, soit tout le monde regarde un film/joue à la console, soit je suis tout seul devant l’ordinateur. Sur ce principe, le positionnement devient assez intéressant : chaises rangées, la table sert de séparation avec le reste, en retournant les chaises côté salon, cela crée un espace assez convivial autour de la table basse.

L’espace bureau

Sans cet espace, tout aurait été simple, mais vu que je préfère quand c’est compliqué… J’ai pas mal galéré à trouver quelque chose de potable, d’autant plus que j’avais besoin d’un espace assez large, je ne peux plus me passer de dual-screen. Dans un premier temps, j’avais pensé mettre le bureau derrière le canapé, il aurait pris sa position sur le plan actuel. Mais après quelques tests, cette place m’est apparue la plus appropriée. En reculant le canapé contre la fenêtre, j’ai très largement agrandit l’espace salon, au point de pouvoir rajouter un deuxième canapé. Malgré l’augmentation de la base, on perds un peu en ratio d’image mais c’est plus agréable comme ça à mon gout. Je garde quelque chose que j’aime bien avoir : de la lumière naturelle derrière les écrans. Le défaut est comme celui de la table à manger, l’espace de passage n’est pas très optimisé, cela devrait s’arranger pas mal quand j’aurais changer de fauteuil de bureau.

Home-cinema : Vue bureau

Vue du bureau

 

La suite dans…

Voila, la présentation est faite, on peut toujours discuter de l’agencement actuel, sur le blog bien entendu, mais aussi sur 2 forums que je suis régulièrement et qui cadrent dans le sujet : Legrandforum (Les Numériques) et Homecinema-fr, où je vais poster les évolutions, les liens en bas. J’essayerai de faire des photos pour voir l’état actuel de l’appartement, si je suis en état, ce week-end. Le choix du vidéoprojecteur et les travaux sérieux devraient débuter la semaine prochaine lorsque je réceptionnerai mon écran. En attendant, je vous souhaite des bonnes fêtes et bon réveillon.

Les liens

Les évolutions de l’installation

Forums de discutions :

Partager :