Arrivage : G27, Blu-ray

On continue avec nos petites emplettes.

Comme dit sur le précédent billet, c’est avec impatience que j’attends le nouveau Gran Turismo qui devrait arriver sous peu. J’ai réussi à me convaincre de ne pas acheter l’édition Signature qui coûte quand même un peu chère. Mais voilà, je me fais avoir. Parcourant les petites annonces sur un forum bien connu. Voilà que je tombe sur un volant Logitech G27, quasi neuf (acheté 3 jours avant), et surtout à vil prix. Donc me voilà revenu avec ce magnifique volant à l’appartement (j’ai un peu souffert, je pensais pas que ça pesait autant ces machins là).

 

Boîte du G27

Boîte du G27

Intérieur de la boîte du G27

Intérieur de la boîte du G27

Donc c’est vraiment du quasi-neuf, l’odeur du cuir neuf est encore là.

Détails du G27

Détails du G27

Il y a 3 blocs majeurs :

  • Le volant : Constitué de 3 branches en aluminium et recouvert de cuir, il donne vraiment une impression de solidité et fait vraiment bien fini. Au niveau commande 2 rangées de 3 boutons au centre, facile d’accès sans enlever les mains du volant, 2 palettes de changement de vitesse en alu à l’arrière. Petit détail qui fait tout, une dizaine de petites LED qui passent du vert au rouge pour avoir toujours un œil sur le régime moteur, reste à voir si les jeux sont compatibles. Tous les autres blocs, ainsi que l’alimentation viennent se brancher dessus, on remarque qu’il y a même des passes câbles moulés dans le boitier.
  • Le levier de vitesse : Boitier 6 vitesses, le passage des vitesses se fait aisément, le pommeau, lui aussi recouvert de cuir, ne fait pas trop de bruit et le passage de vitesse se fait bien. Il y a 8 boutons et une croix directionnelle sur le panneau, si avec ça on est encore obligé d’utiliser le clavier…
  • Le pédalier : 3 palettes en Alu. A noter que ces palettes ont des résistantes différentes, la pédale d’accélérateur est relativement molle, contrairement à la pédale de frein qui est très rigide. L’embrayage est est entre les 2. Le pédalier est relativement lourd et ne bouge pas à première vue.

A cela, s’ajoutent le bloc d’alimentation, les notices de montage, le CD d’installation avec les drivers ainsi que le jeu R-Factor.

Installation G27

L'ensemble G27 installé

Le tout respire la qualité. Les fixations ont l’air assez efficace bien que le volant bouge un peu sur les mouvements violents. Le retour de force m’a l’air de répondre pas mal aussi. L’alu prends assez vite les traces de doigts mais les parties en alu ne sont pas directement en contact avec les mains, hormis les palettes de changement de vitesse. Par contre, j’aimerai bien avoir le boitier de vitesse un peu plus bas mais c’est installé sur la table du PC donc j’ai pas trop le choix pour le moment. Je réfléchis quand même à me monter un playseat maison, d’autant plus qu’il faut que je réfléchisse à l’installation devant la télé…

Changement de registre, avant de récupérer le volant, je suis passé à la fnac afin de profiter des derniers jours de l’offre 10€ en bon pour 50€ d’achat, combinée à l’offre 3 blu-ray achetés, le moins cher offert.

Blu-rayIl y a essentiellement de l’animation (5 sur 6). J’ai donc quasiment complété ma collection Disney / Pixar. Il me manque uniquement La Belle et la Bête, qui vient de sortir, dont le master est apparemment de toute beauté. Note pour les Disney Addict, Le Roi Lion a été officialisé pour l’année prochaine, un de ceux que j’attends le plus :). J’ai donc ramené à la maison :

  • Pony sur la falaise : le seul Myazaki sorti à l’heure actuelle en Blu-ray. Une version de « La Petite Sirène » signée par ce génie de l’animation. Espérons que d’autres suivront.
  • Dumbo : Pas la peine de présenter un classique.
  • Blanche-Neige et les 7 nains : Idem.
  • Là-haut : Avant dernier Pixar avant Toy Story 3, il me tardait de le voir. Pas grand chose à craindre venant de Pixar.
  • Planète 51 : Bien que non issu des studios Pixar ou Dreamworks, la bande annonce m’a donné assez envie de le voir. Par le créateur de Shrek, pourquoi pas?
  • Invictus (steelbook) : Film de Clin Eastwood avec Matt Damon et Morgan Freeman, alléchant non? Ca raconte l’histoire de Mandela qui essaye d’unir son pays après son élection au travers du rugby.
Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *